Die Wildjagderöffnungszeiten in Luxemburg

Die Wildjagderöffnungszeiten in Luxemburg sollte nicht nur die Jäger interessieren sondern vor allem Waldwanderer, einheimische wie sowohl und besonders auch Touristen, die unser schönes Land eben wegen dem Waldbestand besuchen. Also schön vorplanen.

Naja, die Jäger ballern auch nicht so im Wald rum, aber Vorsicht ist geboten.

Wéi een dann elo nach eis Déieren op dës Sitiuatioun opmierksam mecht, wees ech elo direkt och net.

Hei emol wéi den Henri, eise Juergherr No 1, et geseit:*

Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau,
Vu l’article 9 de la loi modifiée du 25 mai 2011 relative à la chasse ;
L’avis de la Chambre d’agriculture ayant été demandé ;
Vu l’avis du Conseil supérieur de la chasse ;
Notre Conseil d’État entendu ;
Sur le rapport de Notre Ministre de l’Environnement, du Climat et du Développement durable et après délibération du Gouvernement en conseil ;
Arrêtons :
Art. 1er.
Le présent règlement s’applique aux années cynégétiques 2019/2020 et 2020/2021. Les dates de début et de fin d’ouverture de la chasse figurant dans le présent règlement sont à considérer comme comprises dans les périodes en question.
Art. 2.
L’emploi du chien est autorisé pendant toute l’année sous réserve des dispositions réglementaires concernant la lutte contre la rage.
Le mode de chasse au chien courant est limité à la période du 12 octobre 2019 au 31 janvier 2020 et du 17 octobre 2020 au 31 janvier 2021. Pour la chasse au sanglier, en plaine, dans les seules cultures de maïs, cette période commence le 1er août ; toutefois, les chasseurs peuvent être postés à l’intérieur de la forêt adjacente.
Art. 3.
La chasse aux espèces non spécialement mentionnées aux articles 4 et 5 reste fermée pendant les années cynégétiques 2019/2020 et 2020/2021.
Art. 4.
Pour l’année cynégétique 2019/2020, les périodes d’ouverture de la chasse aux différentes espèces classées gibier ainsi que les modes de chasse autorisés sont fixés comme suit :

Grand gibier
a)
au cerf portant des bois ramifiés, du 1er août 2019 au 11 octobre 2019 ; seuls les modes de chasse à l’approche et à l’affût sont permis ;
b)
au brocard et au cerf portant des bois non ramifiés à l’approche et à l’affût du 1er mai 2019 au 15 décembre 2019, et en battue du 12 octobre 2019 au 15 décembre 2019 ;
c)
à la biche, bichette et au faon à l’approche et à l’affût du 1er août 2019 au 31 janvier 2020, et en battue du 12 octobre 2019 au 15 décembre 2019 ;
d)
à la chevrette et au chevrillard, à l’approche et à l’affût du 15 septembre 2019 au 15 décembre 2019, et en battue du 12 octobre 2019 au 15 décembre 2019 ;
e)
au sanglier, dans les bois, du 16 avril 2019 au 29 février 2020 ; en plaine pendant toute l’année cynégétique ;
f)
au daim, du 16 avril 2019 au 29 février 2020 ;
g)
au mouflon, du 16 avril 2019 au 29 février 2020 ;

Petit gibier et gibier d’eau
a)
au lièvre, du 1er octobre 2019 au 15 décembre 2019 ;
b)
au faisan, du 1er octobre 2019 au 15 décembre 2019 ;
c)
au canard colvert, du 15 septembre 2019 au 31 janvier 2020 ;

Autre gibier
a)
au pigeon ramier, dans les bois, du 15 septembre 2019 au 31 janvier 2020 ; et en plaine, du 1er août 2019 au 31 janvier 2020 ;
b)
au lapin de garenne, du 1er juin 2019 au 29 février 2020 ;

Espèces introduites et non indigènes assimilées au gibier
a)
au raton laveur, du 16 avril 2019 au 29 février 2020 ;
b)
au rat musqué, du 16 avril 2019 au 29 février 2020 ;
c)
au chien viverrin, du 16 avril 2019 au 29 février 2020 ;
d)
au vison américain, du 16 avril 2019 au 29 février 2020 ;
e)
au ragondin, du 16 avril 2019 au 29 février 2020.
Art. 5.
Pour l’année cynégétique 2020/2021, les périodes d’ouverture de la chasse aux différentes espèces classées gibier ainsi que les modes de chasse autorisés sont fixés comme suit :

Grand gibier
a)
au cerf portant des bois ramifiés, du 1er août 2020 au 16 octobre 2020; seuls les modes de chasse à l’approche et à l’affût sont permis ;
b)
au brocard et au cerf portant des bois non ramifiés à l’approche et à l’affût du 1er mai 2020 au 20 décembre 2020, et en battue du 17 octobre 2020 au 20 décembre 2020 ;
c)
à la biche, bichette et au faon à l’approche et à l’affût du 1er août 2020 au 31 janvier 2021, et en battue du 17 octobre 2020 au 20 décembre 2020 ;
d)
à la chevrette et au chevrillard, à l’approche et à l’affût du 15 septembre 2020 au 20 décembre 2020, et en battue du 17 octobre 2020 au 20 décembre 2020 ;
e)
au sanglier, dans les bois, du 16 avril 2020 au 28 février 2021 ; et en plaine pendant toute l’année cynégétique ;
f)
au daim, du 16 avril 2020 au 28 février 2021 ;
g)
au mouflon, du 16 avril 2020 au 28 février 2021 ;

Petit gibier et gibier d’eau
a)
au lièvre, du 1er octobre 2020 au 20 décembre 2020 ;
b)
au faisan, du 1er octobre 2020 au 20 décembre 2020 ;
c)
au canard colvert, du 15 septembre 2020 au 31 janvier 2021 ;

Autre gibier
a)
au pigeon ramier, dans les bois, du 15 septembre 2020 au 31 janvier 2021 ; et en plaine, du 1er août 2020 au 31 janvier 2021 ;
b)
au lapin de garenne, du 1er juin 2020 au 28 février 2021 ;

Espèces introduites et non indigènes assimilées au gibier
a)
au raton laveur, du 16 avril 2020 au 28 février 2021 ;
b)
au rat musqué, du 16 avril 2020 au 28 février 2021 ;
c)
au chien viverrin, du 16 avril 2020 au 28 février 2021 ;
d)
au vison américain, du 16 avril 2020 au 28 février 2021 ;
e)
au ragondin, du 16 avril 2020 au 28 février 2021.
Art. 6.
Le transport du cerf, du sanglier, du daim, du mouflon et du chevreuil n’est autorisé que si l’animal a conservé sa tête ainsi que le dispositif de marquage prévu par la loi.
Toutefois, la tête peut être enlevée au centre de collecte ou à l’atelier de traitement après l’inspection sanitaire.
Art. 7.
Tout tir de cerf mâle, femelle et faon et de daim et mouflon, chien viverrin, ragondin et vison américain doit être signalé dans les douze heures à l’Administration de la nature et des forêts, aux fins de contrôle.
Art. 8.
Le présent règlement entre en vigueur le 1er avril 2019.
Art. 9.
Notre Ministre ayant l’Environnement, le Climat et le Développement durable dans ses attributions est chargé de l’exécution du présent règlement qui sera publié au Journal officiel du Grand-Duché de Luxembourg.
Pour la Ministre de l’Environnement,
du Climat et du Développement durable,
le Ministre de l’Énergie
et de l’Aménagement du territoire,
Claude Turmes
Palais de Luxembourg, le 15 mars 2019.
Henri

*Detailer iwert all Gesetzter hei zu Letzebuerg fand dier bei Legilux

Kommentar hinterlassen

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.